Sélection EFA44
 
Sélection EFA44
Née dans le mensonge Pour ce numéro, part à la rencontre de femmes qui ont grandi dans le mensonge. C'est à l'âge de 28 ans que Danielle a découvert qu'elle était l'enfant d'un viol. Tout au long de son enfance, sa mère ne lui a jamais rien révélé sur ses origines. Céline est née au Pérou. Ses parents adoptifs ne lui ont jamais caché qu'elle avait été adoptée. Mais au moment de devenir mère à son tour, Céline découre qu'elle na pas été abandonnée, mais volée à sa mère. A l'âge de 16 ans, Anne-Marie a appris qu'elle était la fille d'un prêtre et d'une religieuse. Réalisé par Olivier Delacroix dans l'émission "Dans les yeux d'olivier".

 
Lion Une incroyable histoire vraie : à 5 ans, Saroo se retrouve seul dans un train traversant l’Inde qui l’emmène malgré lui à des milliers de kilomètres de sa famille. Perdu, le petit garçon doit apprendre à survivre seul dans l’immense ville de Calcutta. Après des mois d’errance, il est recueilli dans un orphelinat et adopté par un couple d’Australiens. 25 ans plus tard, Saroo est devenu un véritable Australien, mais il pense toujours à sa famille en Inde. Armé de quelques rares souvenirs et d’une inébranlable détermination, il commence à parcourir des photos satellites sur Google Earth, dans l’espoir de reconnaître son village. Mais peut-on imaginer retrouver une simple famille dans un pays d’un milliard d’habitants ? Un film particulièrement émouvant.

 
Il a déjà tes yeux Comédie réussie du pertinent réalisateur et acteur Lucien Jean-Baptiste qui possède ce précieux talent de faire rire et d’émouvoir en même temps. Sali (Aïssa Maïga) et Paul (Lucien Jean-Baptiste) reçoivent enfin l’appel qu’ils attendent depuis si longtemps, confirmant que leur demande d’adoption est acceptée. Devenir parents, cela bouleverse toute une vie. Devenir les premiers parents noirs d’un enfant blanc, c’est un tsunami pour toute la famille. Lucien Jean-Baptiste, qui vient du monde de la pub, a une écriture efficace et le sens de la formule qu’il met au service de son film. Ses ingrédients magiques pour éveiller les consciences sont l’autodérision, la bienveillance et la poésie. Sans mépris, ni leçon de morale, il choisit l’humour et la tendresse pour se faire entendre. L’autre force du film, c’est un casting remarquable. Aïssa Maïga est superbe et touchante ; Zabou est très convaincante dans son rôle d’assistante sociale zélée ; et Vincent Elbaz étonnant et juste dans un rôle de loser-gaffeur-rêveur au grand cœur. Il a déjà tes yeux est une comédie savoureuse qui invite, dans la bonne humeur, et malgré quelques clichés assez approximatifs sur le sujet, à rire ensemble de nos différences et à s’en enrichir.

 

Hazel, destin d'une orpheline Russe adoptée en France Née en Russie, Hazel ne garde que des souvenirs amers de son enfance, : misère, famine, violence. A 6 ans déjà, elle apprend l’instinct de survie, la débrouille pour se nourrir, se réchauffer et protéger sa petite sœur. A l’âge de 7 ans, tout bascule : sa mère est incarcérée et Hazel se retrouve à l’orphelinat de Saint-Pétersbourg. Un an plus tard, c’est là qu’elle va faire la plus belle rencontre de sa vie : Adeline, sa mère adoptive qui la ramène en France avec elle. Les premiers temps sont durs La petite fille qui n’a jamais connu l’amour ou ce qu’est véritablement une maman, est difficile à « apprivoiser ». Mais, petit à petit, Hazel parvient à laisser son passé derrière elle, et à devenir une jeune femme équilibrée. Malgré son passé difficile, Hazel a réussi aujourd’hui à se construire une vie heureuse et à garder la tête haute. Amoureuse de la langue française, elle est depuis 4 ans professeur de français en collège et en lycée. Hazel est l’auteur, avec sa mère adoptive, de « Veux-tu une nouvelle maman ? » aux éditions La Boîte à Pandore Voir l'émission "1001 vies".

 

Né sous X, Le secret de Reine Aujourd’hui en France, ce sont environ 600 enfants naissent chaque année "sous X". Il n'y a qu'en France et au Luxembourg qu'une mère a le droit d'abandonner son enfant dès la naissance, sans laisser de traces, avec la garantie de ne jamais être retrouvée. Le réalisateur Olivier Delacroix lève le voile sur une histoire hors du commun, celle d'un incroyable secret de famille. Le destin d'une fratrie éparpillée, d'enfants tous abandonnés par une même mère, Reine. Un reportage exceptionnel sur l'abandon à la naissance, réalisé par Olivier Delacroix dans l'émission "Les yeux d'Olivier".

 
Les enfants adoptés à l'étranger sont moins nombreux A la fin de l’année, ce sera terminé : la France va suspendre les adoptions en république démocratique du Congo pour éviter tout risque de trafic après la découverte d’irrégularités. Cette décision met en lumière les difficultés rencontrées par les aspirants à l’adoption, alors que le nombre d’enfants étrangers accueillis dans le pays ne cesse de baisser ces dernières années. Comment l’expliquer ? Est-ce encore possible d’adopter, en France ou à l’international ? A quelles conditions ? Eléments de réponses avec Nathalie Parent, présidente de la fédération Enfance et Familles d’adoption (EFA), qui regroupe plus de 90 associations départementales et environ 9000 familles. Consulter l'article complet sur le journal Libération
Le Blog d'Hélène Jayet, photographe Depuis quatre ans, la photographe Hélène Jayet, elle-même abandonnée à l’âge de 3 mois et demi, a collecté le témoignage de dix personnes nées sous X et retracé leur parcours. «Tous les projets que je fais sont liés à mon identité», explique Hélène Jayet lorsqu’elle évoque l’Origine de l’histoire - paroles d’adoptés. Née sous X, adoptée à l’âge de 3 mois et demi, elle a été élevée dans une fratrie façon «Benetton» : un frère d’origine antillaise, un autre gitan et deux sœurs trouvées dans une rue en Corée du Sud. C’est tout naturellement qu’elle décide de donner la parole aux adoptés. Les dossiers des cinq enfants étaient regroupés dans un tiroir de la maison, où chacun pouvait les consulter. Le blog d'Hélène Jayet

Le Chevalier Blanc (Europe1) Dans son émission du lundi 18 Janvier 2016, et parmi d'autres invités, Frédéric Taddeï a reçu Louise Bourgoin, animatrice, actrice, Joachim Lafosse, réalisateur du film "le chevalier blanc" qui retrace l'histoire de l'affaire de l'Arche de Zoé, qu' EFA avait dénoncé. Dans cette émission, Joachim Lafosse et Louise Bourgoin commentent le film et donnent leur sentiment ... Il est d'autant plus intéressant à entendre qu'il dénonce des agissements complètements inacceptables. Ecouter uniquement l'extrait qui concerne le film (11 minutes, mp3) ou l'émission complète.
Les enfants de l'ombre A Paris ou à Lyon, certaines œuvres d'adoption privées auraient profité, de 1940 jusqu'aux années soixante-dix, de la faiblesse de jeunes mères pour leur enlever leurs enfants et les placer dans des familles de la haute société, souvent contre de l'argent. Après les récentes affaires d'adoptions forcées en Irlande, en Belgique ou en Australie, la France est-elle sur le point de découvrir ses propres errements  ?. A revoir en replay sur France2.

CrayoNantes 2015 Le festival de bande dessinée et d'illustrations de Nantes propose pour sa dixième édition de nombreuses expositions, animations, conférences et aussi le film "Couleur de peau: Miel" de Laurent Boileau. Né à Séoul en 1965, Jung a été adopté à l'âge de six ans par une famille belge à Bruxelles. Devenu auteur de bandes dessinées, il raconte son enfance partagée entre deux cultures dans une BD autobiographique "Couleur de peau : Miel". Un ouvrage qui sera porté à l'écran en 2012 par Laurent Boileau dans un très beau film qui mixe animation et documentaire. Projection Samedi 12 et dimanche 13 décembre 2015 à 16h00, à l'issue de la conférence de Laurent Boileau. Informations sur CrayoNantes 2015.
Adoption, le choix des Nations (reportage Arte) La Convention de la Haye, conclue en 1993 et signée par près de cent nations impose de regarder l’intérêt supérieur de l’enfant et de considérer l’adoption internationale comme un dernier recours de protection de l’enfance. Alors que le nombre d’enfants adoptables diminue, les pays d’origine dictent désormais leurs conditions à leurs partenaires occidentaux. Signé Anne Georget, un film rigoureux qui dévoile la dimension géopolitique de l’adoption internationale et ses multiples obstacles. Diffusé sur Arte le mardi 27 octobre (disponible en vod ou dvd).
Je vous souhaite d'être follement aimée. Ounie Lecomte, réalisatrice du film Une vie toute neuve sort un nouveau long métrage le 13 janvier 2016. Élisa est kinésithérapeute et part s’installer avec son jeune fils, Noé, à Dunkerque, ville où elle est née sous X. Six mois plus tôt, Élisa a entrepris des recherches, mais cette mère anonyme, qui l’a abandonnée, avait refusé de dévoiler son identité. À la recherche impossible d’une mère inconnue, de son passé et de leur histoire, Élisa ne renonce pas et veut comprendre… Le hasard va bouleverser ses attentes. Cinq projections en avant première sont programmées à Paris, Club de l’Étoile, 14 rue Troyon, 75017 Paris le jeudi 29 octobre à 18h, le lundi 16 novembre à 15h, le mercredi 2 décembre à 10h30, le mercredi 16 décembre à 13h, et le lundi 4 janvier à 18h.

Les bétises. François, lunaire et maladroit, est un enfant adopté. Prêt à tout pour savoir d'où il vient, il réussit à se procurer l'adresse de sa mère biologique, Elise. Quand il sonne à l'interphone, on lui demande s'il est là pour la fête. L'extra embauché pour le service arrive derrière lui. Il le convainc de lui laisser la place. C'est ainsi François se retrouve au beau milieu d'une famille dont il ignore tout, la sienne. Sortie en salles le 22 juillet 2015.
Trop noire pour être Française ? La réalisatrice Isabelle Boni-Claverie parle de son histoire personnelle de femme métissée franco-ivoirienne et du racisme qu’elle subit depuis l’enfance pour dresser un panorama plus global de la discrimination dont sont victimes les Noirs de France (source Libération). Le 3 juillet sur Arte. Disponible en VOD ou DVD.
Tel Père, tel fils. Brillant architecte obsédé par la réussite professionnelle, Ryoata forme avec sa jeune épouse et leur fils de 6 ans, une famille idéale. Jusqu’au jour où la maternité dans laquelle est né leur enfant leur apprend qu’il a été échangé à la naissance. Avec subtilité et délicatesse, le réalisateur japonais aborde la question de la filiation (adoptive ou non) et interroge autant sur la place de l'enfant dans la famille que sur la relation père fils. Japon – 2013 – 2h - Prix du jury festival de Cannes 2013. Un film à savourer autant pour la trame que pour les émotions, le rythme et la musique : tout en finesse. Voir la bande annonce.

La ligne de couleur. Film de Laurence Petit-Jouvet (documentaire) – Sortie le 17 juin 2015 Onze personnes, hommes et femmes, citoyens français de culture française, perçues comme étant arabes, noires ou asiatiques, s’aventurent dans un récit personnel et singulier. À travers une « lettre filmée » adressée à une personne de leur choix, réelle ou imaginaire, elles évoquent la complexité de cette expérience intime et sociale : vivre dans la France d’aujourd’hui avec cette différence qui les distingue; croiser régulièrement des regards qui les réduisent à leur « couleur » et aux préjugés qui lui sont liés. Elles ne sont pas victimes, ni accusatrices, ni revendicatives, elles prennent juste le risque pour elles-mêmes d’abord, de libérer cette parole que l’on n’entend jamais, jamais comme cela. Cinéma "Le Concorde" les samedi 4 et lundi 6juillet.
 
 
dernière mise à jour le Mardi 6 Juin, 2017 8:23
 
 

  © Copyright 2005-2017 / EFA44